Barre du menu

                                                                                  

dimanche 18 juin 2017

The City & The City..........un roman de China Miéville

Titre : The City & The City
Auteur anglais : China Miéville
Première édition en 2009
Catégorie : roman de science-fiction (uchronie et polar)
480 pages chez Pocket

Photo du livre

Quelqu’un qui jetterait rapidement un coup d’oeil à cette ville croirait voir une ville occidentale comme une autre, sans rien de très original. Pourtant elle possède une particularité unique au monde : sur son territoire, deux villes entremêlées l’une dans l’autre cohabitent. Beszel et Ul Qoma, deux villes ayant chacune le statut d’Etat. Notez bien que je ne vous parle pas d’une ville coupée en deux par un mur, comme ce fut le cas pour Berlin. Aucune frontière physique ne sépare en effet Beszel et Ul Qoma. Non, pour distinguer les espaces appartenant à l’une ou l’autre, les gens apprennent à distinguer l’architecture, les tons de peinture ou encore le style vestimentaire des passants. Une frontière physique serait d’autant plus impossible que les deux villes s’interpénètrent : dans un même quartier certaines rues dépendent de Beszel, d’autres de Ul Qoma, et il arrive même que la limite se trouve au milieu de la rue, séparant ainsi administrativement le côté gauche du côté droit. Plus complexe encore, de nombreux espaces appartiennent aux deux villes.

mercredi 17 mai 2017

Compagnie des loups (La)..........un recueil de nouvelles d'Angela Carter

Titre : La compagnie des loups
Auteure anglaise : Angela Carter
Première édition en 1979
Catégorie : recueil de nouvelles de contes (fantasy)
192 pages

Photo du livre

Sans aucun doute, vous vous souvenez de tous ces contes qu’étant petit vos parents vous ont lus au coin du feu, ou en vous bordant le soir avant un profond sommeil. Ces mêmes contes vous les avez vus adaptés dans quantité de formats : dans des livres imagés, au cinéma, en dessin animé, à l’opéra, parfois même en enregistrement sonore. En somme pour chacun d’eux vous connaissez déjà plusieurs variantes. Le petit chaperon rouge qui meurt parfois digéré par le loup, mais qui parfois est sauvé par le chasseur. Les épouses de Barbe bleue parfois assassinées, parfois sauvées, parfois parquées dans un gynécée.

Mais croyez-moi, peu importe le nombre de versions que vous connaissez déjà de ces contes, celles-ci vont vous surprendre ! Car dans ce recueil de nouvelles, Angela Carter s’amuse à réécrire ces contes avec un regard radicalement différent, empreint d’ironie, d’érotisme et de féminisme. Ce recueil vous offre entre autre des réécritures du Petit chaperon rouge (nouvelles “La Compagnie des loups” et “Le Loup-garou”), de Barbe bleue (nouvelle “le Cabinet sanglant”), de La Belle et la Bête (nouvelles “M. Lyon fait sa cour” et “La jeune épouse du tigre”), de Dracula (nouvelle “la Dame de la maison d’amour”) ou encore du Chat botté (nouvelle du même nom).

lundi 8 mai 2017

Vostok..........un roman de Laurent Kloetzer

Titre : Vostok
Auteur français : Laurent Kloetzer
Première édition en 2016
Catégorie : roman de science-fiction
421 pages

Photo du livre

Tout commence avec une histoire de malfrats dans le fond assez banale : Juan, un chef de mafia locale, à Valparaíso, est prêt à tout pour obtenir un code. Un simple code informatique, qui ouvre les portes du pouvoir, puisqu’il permet d’accéder à un réseau de satellites qui contrôle ni plus ni moins les conditions atmosphériques en cette période de déséquilibres climatiques.

Juan et sa bande de durs à cuire vont donc tout donner pour obtenir ce code. Or Juan a acquis une certitude : le code d’accès utilisé n’est autre que le code génétique d’une bactérie, que l’on ne trouve qu’en un seul endroit au monde. Dans un lac prisonnier sous les glaces du pôle sud !

Les voilà donc partis pour la station russe de Vostok, abandonnée depuis des dizaines d’années, où ils espèrent bien réactiver un ancien forage d’accès au lac souterrain. Des durs à cuire, à la gâchette facile, qui ne redoutent rien. Ils ont tort pourtant, car à Vostok, il y a quelque chose de bien plus terrible que les armes à feu : le froid. Les températures oscillent entre - 30 et - 60 °C suivant les saisons.

Dans cette lutte contre le froid polaire, Juan emmène sa jeune soeur Léo, vierge de toute violence. Tous ensemble ils vont batailler pour la survie.

samedi 22 avril 2017

Semailles humaines..........un recueil de nouvelles de James Blish

Titre : Semailles humaines
Auteur américain : James Blish
Première édition en 1957
Catégorie : recueil de nouvelles de science-fiction (de type space et planet opera)
331 pages

Photo du livre

L’homme tel qu’il existe aujourd’hui ne pourra pas coloniser l’univers : les planètes habitables sont rares, et vivre sous un dôme est à la fois trop coûteux et peu enviable. Voilà le présupposé qui amène James Blish à imaginer une autre stratégie de colonisation de l’univers : la “pantropie”, c’est-à-dire l’adaptation de l’homme à des écosystèmes différents.

Je préfère vous prévenir tout de suite : il n’est pas question d’avaler une pilule pour s’adapter temporairement à une planète, avant de pouvoir revenir tranquillement chez soi ; il ne s’agit pas non plus d’une intervention chirurgicale destinée à vous rajouter des antennes et une trompe. Non, il s’agit plutôt d’une technique de clonage, amenant à modifier l’homme au stade de la fécondation. Inutile donc de vous dire qu’aucun retour en arrière n’est possible : vous naissez modifié et le restez.

Ce livre se présente comme un recueil de nouvelles, nous permettant de découvrir à travers quatre histoires le développement de ce concept : de la première colonie d’hommes adaptés dans un futur proche, à sa généralisation dans tout l’univers, sans doute plusieures centaines de milliers d’années plus tard.

Tout d’abord, voici quelques mots sur chacune de ces nouvelles :

dimanche 9 avril 2017

Légationville..........un roman de China Miéville

Titre : Légationville
Auteur britannique : China Miéville
Première édition en 2012
Catégorie : roman de science-fiction (de type planet opera)
536 pages

Photo du livre

Dans les confins de l’empire humain du Brémen, les hommes ont trouvé la planète Ariéka, habitée par une race extraterrestre dont les particularités linguistiques sont hors du commun : en plus de parler avec deux bouches, qui s’expriment simultanément, les Ariékans se révèlent incapables de mentir, ou même d’exprimer une simple métaphore. Cela semble complètement incompatible avec le fonctionnement de leur cerveau, qui ne parvient à formuler que des faits constatés et donc que des vérités.

Les Ariékans ne comprenant pas les humains, il a fallu former des duos, que l’on nomme “légats”, capables de s’exprimer en même temps et ainsi reproduire ce langage à deux bouches. Ces duos doivent se connaître de manière intime, afin de prononcer le bon mot au bon moment, en parfaite coordination. Or une telle intimité entre deux êtres ne s’improvise pas. Les colons ont donc jugé bon de créer des paires de clones à cette fin, éduqués dès leur enfance à devenir plus tard des légats.

dimanche 26 mars 2017

Ile des morts (L')..........un roman de Roger Zelazny

Titre : L’île des morts
Auteur américain : Roger Zelazny
Première édition en 1970
Catégorie : roman de science-fiction
186 pages

Photo du livre

Il y a de cela de nombreux siècles, Francis Sandow a été formé par une race extraterrestre pour devenir un faiseur de mondes. Aucun humain avant lui n’avait reçu cette précieuse formation, délivrée à un cercle si restreint, que seules quelques dizaines de personnes dans tout l’univers peuvent se targuer d’en avoir bénéficiée. On les dénomme les “Noms vivants”. On raconte qu’en devenant l’un de ces Noms, une divinité religieuse vient les habiter, leur donnant ainsi ce pouvoir de faiseur de mondes.

Francis Sandow croit assez peu au caractère divin de son pouvoir, et s’en sert d’ailleurs de façon pragmatique : il a constitué une fortune colossale en construisant et commercialisant des planètes (il est même devenu la 70ème personne la plus riche de l’univers).

mercredi 8 mars 2017

Lud-en-Brume..........un conte de Hope Mirrlees

Titre : Lud-en-Brume
Auteure britannique : Hope Mirrlees
Première édition en 1926
Catégorie : conte de fantasy
353 pages

Photo du livre

Voilà 200 ans qu’il est interdit à Lud-en-Brume de manger des fruits féeriques, soit depuis la fin du régime des Ducs. Et c’est heureux ! Car avant que le dernier duc soit destitué, la consommation de fruits féeriques allait de pair avec le désordre et les rêveries inutiles. Ces fruits étaient amenés chaque année par des êtres malveillants venant d’au-delà des Monts Contestés, soit en provenance du dangereux pays de la Faërie. Mais aujourd’hui Lud-en-Brume a banni tout lien avec la Faërie et n’obéit plus qu’à la Loi, qui permet à toute la société de fonctionner sous l’empire de la raison.

De manière clandestine il est certes encore possible de se procurer des fruits féeriques. Il faut néanmoins être fou pour en croquer ne serait-ce qu’une bouchée : les malheureux qui s’y essayent perdent immédiatement la raison.